L’American Corner inauguré à AFRAM et l’adresse à la classe politique gabonaise

L’ambassadeur américain près le Gabon a inauguré l’American Corner ce vendredi 15 janvier à l’Académie Franco Américain de Management (AFRAM) de Libreville.Aussi,Cynthia H.AKUETTEH a t-elle profiter de cette occasion pour appeler la classe politique gabonaise à plus de dialogue en cette année 2016, année des échéances électorales.

Martin Luther King Jr aurait eu 86 ans ce 15 Janvier 2016. Cynthia H.AKUETTEH,ambassadeur des États-Unis près le Gabon, a profité de cette date pour inaugurer l’American Corner au sein de l’Académie franco-américaine de management(AFRAM). Cet American Corner est baptisé”John Lewis” en raison de son leadership extraordinaire dans la lutte pour l’égalité et la justice aux États-Unis.

John Lewis est député était un ami proche et collaborateur de Martin Lutter KING Jr.Il est considéré comme l’un des plus anciens membres afro-américains du Congrès.Il a été d’ailleurs même surnommé” La conscience du Congrès américain”. En 1963,alors qu’il n’a que 26 ans,il est reconnu comme l’un des six grands leaders du Mouvement pour les Droits civiques aux USA.

Pour Jean Lié MASSALA,Directeur général d’AFRAM,le nouvel American Corner inauguré au sein de l’établissement d’enseignement supérieur dont il a la charge,sera le lieux par excellence pour la découverte et la redécouverte de la culture américaine.

L’ambassadeur des États-Unis reste persuadée que le peuple gabonais est fier de son héritage en matière de stabilité dans une région aussi sensible.Aussi,les États-Unis étendent -ils leur amitié aux Gabonais de par l’ensemble des convictions politiques partagées dans leur engagement pour la démocratie et la résolution pacifique des différends politiques,poursuit elle.

Pour elle,2016 est une année riche en évènements et pour cause,les USA et le Gabon se rendront aux urnes pour les élections présidentielles.S’inspirant des propos de l’ancien Secrétaire général des Nations Unies Koffi ANNAN,l’ambassadeur des États-Unis près le Gabon,rappelle les fondamentaux de la démocratie :”
Les fondements de la démocratie reposent sur des élections intègres.Dans une véritable démocratie,nos dirigeants élus sont tout simplement les gardiens temporaires du pouvoir politique,et ce pouvoir incombe finalement au peuple.

Nous élisons des dirigeants pour agir en notre nom,afin de pouvoir mener nos vies,prendre soin de nos familles,enseigner dans nos écoles,pourvoir nos hôpitaux en personnel et veiller à la bonne marche de nos entreprises.Au moment des élections,le pouvoir revient au peuple,qui le transmet à son tour à l’élu.
Les élections sont aussi l’opportunité donnée aux citoyens de résoudre le conflit politique par la voie pacifique.Lorsque les citoyens se rendent aux urnes et ont voté,ils aspirent non seulement aux choix de leurs dirigeants,mais également à la direction à suivre de leur nation”

Cynthia H.AKUETTEH a lancé un message particulier aux différents acteurs sociopolitiques et médiatiques du Gabon.
“Je demande à tous les acteurs,qu’ils soient politiques,issus de la société civile,des médias ou de la communauté, à s’engager dans l’échange raisonné, le dialogue constructif et l’engagement positif. A ceux qui gouvernent,il faut diriger avec la transparence définie par le vibrant débat qui a animé Washington en 1963.

A ceux qui voudraient gouverner, il faut proposer une vision positive pour la construction de l’avenir,et non la destruction du présent.
Aux médias,il faut requérir une responsabilité informative,et une présentation factuelle,dépourvue de partialité et de préjugés.Il faut un engament à une participation démocratique assidue et active” pourra t-elle conclure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *